EDITO N°2 : La Démocratie Participative

par François JEFFROY

François JEFFROY Tête de liste Groslay Terre d’Avenir

Les 15 et 22 mars prochains, vous exprimerez votre point de vue sur la manière dont notre ville doit être gérée en votant pour une des listes qui se présentent. Mais vous êtes nombreux à penser que ce mode d’expression n’est plus suffisant et à souhaiter être impliqués plus fortement dans la gestion de notre commune. Avec la liste Groslay Terre d’Avenir, je m’engage à développer la démocratie participative dans notre ville

La participation répond à une demande croissante des citoyens. Cette aspiration m’apparaît totalement légitime car j’ai la conviction que les Groslaysiens détiennent une expérience et une connaissance de leur ville qu’il est nécessaire de prendre en compte lors de la préparation des projets. Comment concevoir un plan de redynamisation du commerce local sans associer les commerçants, mais aussi les clients, les riverains, voire les producteurs locaux ?

La participation permet également la mise en débat de différentes options et finalement la construction d’un compromis acceptable. Qui mieux que les parents d’élèves, les enseignants, les ATSEM, peut définir les priorités d’utilisation du budget municipal affecté au fonctionnement des écoles ? Afin de favoriser cette participation, nous recréerons la caisse des écoles que le maire vient de dissoudre. Nous mettrons en place des ateliers participatifs permettant aux personnes qui le souhaitent de s’impliquer dans l’élaboration des grands projets que nous mènerons pendant notre mandat (maison de santé, maison des associations, implantation d’une activité agricole, etc.).

François Jeffroy Groslay Terre d'Avenir
Démocratie participative Grolsay terre d’avenir

La participation offre enfin la possibilité aux citoyens d’exercer un contrôle renforcé sur l’utilisation des deniers de la commune. Chaque année nous solliciterons les Groslaysiens afin qu’ils posent leurs questions et nous apporterons publiquement des réponses.

Cette participation concerne également le conseil municipal où nous associerons tous les conseillers municipaux à la gestion de la ville. Si nos listes sont concurrentes pendant la campagne électorale, il n’y a aucune raison pour que les élus de la minorité ne soient pas associés activement à la réalisation de projets d’intérêt commun, comme par exemple la mise en place d’une maison de santé. Vrais changements pour notre commune où plusieurs commissions sont en sommeil et où les élus de la minorité sont maintenus depuis de longues années dans un rôle de spectateur.

Cette démocratie participative, nous l’avons mise en œuvre dès l’élaboration de notre programme en organisant 3 réunions publiques et en mettant en place 3 groupes de travail ouverts à tous. Notre programme a ainsi bénéficié des idées des Groslaysiens.

Je suis convaincu que c’est en mobilisant les expériences de chacun que l’on peut définir des mesures qui bénéficient au plus grand nombre. Cette participation ouverte que nous mettrons en œuvre est également un moyen de mettre fin au clientélisme que le maire entretient depuis 37 ans.

Le 15 mars, votez pour faire de Groslay une Terre d’Avenir.

François Jeffroy