Samedi 15 février: Groslay sans obstacle !

Le samedi 15 février, l’équipe de Groslay Terre d’Avenir vous invite à participer à une promenade exploratoire.

Venez nous rejoindre devant la mairie à 10h.

Cette promenade sera l’occasion pour nous d’échanger avec vous sur comment faciliter et encourager les circulation douces, notamment piétonnes, avec une vigilance particulière pour la mobilité réduite (fauteuils, poussettes). 

 

Dimanche 2 février : Réenchantons le marché !

Pour la Chandeleur, l’équipe de Groslay Terre d’Avenir vous invite à déguster de bonnes crêpes maison le dimanche 2 février de 10h à 12h30. 

Venez nous rejoindre sur la place du marché (5 rue Claude Warocquier). 

Les enfants pourront participer à un atelier de création de masques !

Nous échangerons avec vous sur la situation et sur les améliorations que nous voulons apporter aux commerces de proximité et au marché de notre ville. 

 

 

Groslay Terre d’Avenir pour la transparence

Elections municipale groslay transparence

Samedi 23 novembre s’est tenue notre seconde réunion publique consacrée à l’élaboration du programme de gestion municipale que la liste Groslay Terre d’Avenir présentera lors des élections municipales des 15 et 22 mars 2020.

En introduction, François Jeffroy a rappelé les objectifs retenus pour notre programme, à l’issue de notre première réunion publique du 5 octobre. Il a précisé que 3 groupes de travail ouverts à l’ensemble des Groslaysiens ont été mis en place et se sont réunis en octobre et novembre, afin de définir des propositions/solutions destinées à atteindre ces objectifs.

Les rapporteurs de chaque groupe de travail ont ensuite présenté les propositions élaborées sous forme de diaporamas. Après chaque présentation s’est instauré un débat pour les valider, les préciser ou les modifier. Pour faciliter les échanges, ces débats ont été organisés au sein de 4 groupes dont la taille a favorisé l’expression de chacun. Nous présentons ici les principales propositions qui ont été discutées.

Améliorer notre cadre de vie (exposé de Clotilde Rigault)

Ces dernières décennies, les espaces naturels de la ville ont été réduits par un mouvement lent mais continu de construction. Nous voulons maîtriser l’équilibre entre surfaces bâties et surfaces naturelles. Nous proposons de réimplanter une activité agricole sur le territoire de la commune, ce qui permettra :

  • de protéger la vocation agricole de certaines parcelles, quelques-unes ont d’ores et déjà été repérées,
  • de développer une production locale maraîchère, 
  • d’étudier un partenariat avec des structures d’insertion,
  • d’alimenter des circuits courts et locaux de distribution : cantine scolaire, marché, etc.

Vivre au quotidien (exposé de Paul Moussard et Bouchra Derkaoui)

Le nombre de médecins installés sur Groslay diminue de manière importante et de plus en plus de Groslaysiens n’ont plus de médecin référent et sont contraints d’aller consulter dans les communes voisines. Nous proposons de créer une maison de santé municipale qui permettra :

  • de proposer des loyers modérés et des aides logistiques mutualisées, permettant d’attirer de nouveaux médecins sur Groslay,
  • d’accueillir des médecins hospitaliers exerçant une partie de leur temps à Groslay, dans le cadre d’un partenariat ville/hôpital,
  • d’organiser des campagnes de prévention sur l’obésité, le diabète, l’AVC, etc.

S’épanouir à Groslay (exposé de Sandrine Caron)

L’offre de formation et de pratique musicale actuelle ne répond pas aux besoins des Groslaysiens, certains prennent des cours dans les communes voisines ou renoncent. Nous proposons l’ouverture d’une école municipale de musique qui permettra :

  • d’offrir une plus grande variété de formations instrumentales,
  • de rendre les tarifs plus accessibles (mise en place d’un quotient familial),
  • de mettre en place un éveil musical pour les plus petits (à partir de 4 ans) et favoriser les pratiques collectives,
  • de proposer une formation par cycles, avec évaluation des acquis,
  • d’entrer dans le réseau des conservatoires, en relation avec les ministères de la Culture et de l’Education Nationale (interventions en milieux scolaires).

En conclusion, François Jeffroy a annoncé qu’il conduirait la liste Groslay Terre d’Avenir aux élections municipales de mars prochain. Il a indiqué que les remarques faites lors de cette réunion seront prises en compte dans la finalisation du programme qui passera par une estimation budgétaire. Le programme et la liste complète des candidats vous seront présentés dans le courant du mois de janvier.

Vivre au quotidien à Groslay – Mise à jour

Lors de sa première réunion publique organisée le 5 octobre, les objectifs proposés par Groslay Terre d’Avenir pour son programme de gestion de la commune ont été présentés et mis en discussion, ce qui a permis de les valider. 

Suite à cette réunion, 3 groupes de travail ouverts à tous les groslaysiens ont été constitués sur chaque domaine de notre projet : améliorer notre cadre de vie, vivre au quotidien, s’épanouir à Groslay. Ils se sont réunis régulièrement pour développer et approfondir les moyens et solutions permettant d’atteindre nos objectifs. 

Groslay Terre d’Avenir vous présente ci-dessous des propositions sur le thème Vivre au quotidien, issues de ce travail. Celles-ci seront mises en discussion lors de notre seconde réunion publique du samedi 23 novembre, à 16h00 à la salle C de l’école Alphonse Daudet. A l’issue de l’examen critique de ces propositions, elles ont vocation à être intégrées dans notre programme.

Objectif n°1 : Favoriser l’installation de nouveaux commerces en centre ville

Pour atteindre cet objectif, nous proposons de : 
  • Créer une structure qui, avec l’aide de la CCI, apporterait aides, conseils et soutien financier à la reprise et/ou la création de commerces,
  • Innover en testant des commerces sur le modèle de « ma boutique à l’essai »,
  • Réaménager la place du marché afin de rendre ce lieu plus convivial et d’accueillir la vente de productions locales en complément des ventes habituelles,
  • Faciliter le stationnement des commerçants en centre-ville,
  • Redynamiser l’Union des Commerçants de Groslay.

Objectif n°2  : Développer l’accès aux soins

Nous proposons de :
  • Créer une maison de santé avec des loyers modérés et des aides logistiques mutualisées, favorisant l’installation des professionnels de santé,
  • Mettre en place des aides spécifiques afin d’attirer de nouveaux médecins sur Groslay,
  • Etudier la possibilité d’un partenariat ville/hôpital permettant à des médecins hospitaliers d’exercer une partie de leur temps à Groslay,
  • Organiser des campagnes de prévention sur l’obésité, le diabète, l’AVC, etc.

Objectif n°3 : Renforcer l’offre de services pour l’enfance

Nous proposons de :
  • Créer un Relais d’Assistantes Maternelles afin de leur permettre entre autres de se rencontrer, et accompagner la création de Maisons d’Assistantes Maternelles,
  • Augmenter la part de l’alimentation bio et locale dans l’élaboration des repas scolaires, en internalisant la gestion de la restauration (Régie municipale),
  • Renforcer le niveau de compétences de l’encadrement du Centre de Loisirs,
  • Réactiver la caisse des écoles, pour plus d’équité et de transparence dans les budgets attribués. 

Objectif n°4: Maintenir une ville paisible

Compte tenu de l’augmentation des incivilités et des délits commis sur la commune depuis quelques temps, nous proposons une réorganisation complète des missions de la police municipale afin de :
  • Mettre en place des rondes aléatoires y compris nocturnes,
  • Augmenter la présence de la police municipale sur le terrain et réinvestir l’espace public,
  • Mettre en place une commission de sécurité (en partenariat avec les commerçants, les élus, les responsables associatifs et la police municipale).

Vous pouvez retrouver les propositions initiales (antérieures à la réunion publique d’octobre) sur ce lien

 

Groslay Terre d’Avenir – 22 novembre 2019

Vivre au quotidien à Groslay

Vivre au quotidien à Groslay, c’est être en mesure d’y faire ses courses, pouvoir s’y soigner, disposer d’un accueil scolaire et périscolaire de qualité, bénéficier d’un environnement paisible.

Dans un contexte d’augmentation de la population, nous vous proposons de relever le défi du maintien de services de proximité de qualité et accessibles pour tous.

Nous vous proposons 4 objectifs pour relever ce défi et contribuer à faire de Groslay une ville plus agréable à vivre au quotidien.

Objectif n°1 : favoriser le développement des commerces en centre-ville

Sur les dernières décennies, le nombre de commerces situés au centre de Groslay a fortement diminué. Ce mouvement dépasse largement notre commune et « faire le plein » au centre commercial reste la pratique majoritaire. Toutefois, d’autres modes d’achat se développent qui peuvent contribuer à relocaliser le commerce.

Nous voulons favoriser l’installation de nouveaux commerces en centre-ville et vous proposons d’étudier ensemble les solutions suivantes :

  • Anticiper les cessations d’activité et apporter une aide à la reprise de bail commercial,
  • Etablir un partenariat avec « Ma boutique à l’essai », structure d’aide à la création de commerce,
  • Repenser le marché et le moderniser afin d’en faire un lieu plus attractif,
  • Organiser un événement faisant la promotion des commerces de Groslay, associer les commerçants aux événements existants.

Objectif n°2 : développer l’accès aux soins

Avoir accès aux soins est un droit fondamental, or, depuis 2 ans, les Groslaysiens sont confrontés à une pénurie de professionnels de santé, notamment les médecins. Si l’on ne fait rien, ce mouvement va se poursuivre.

Nous voulons donner envie à de nouveaux médecins de venir s’installer à Groslay et vous proposons d’étudier ensemble les solutions suivantes :

  • Favoriser la création d’un pôle de santé,
  • Etudier un allègement des charges que les médecins doivent verser à la commune.

La santé, c’est aussi la prévention, c’est pourquoi nous proposons d’instaurer un plan canicule, pour protéger les plus fragiles et d’organiser des campagnes d’informations sur des enjeux majeurs de sante (AVC, obésité, diabète…).

Objectif n°3 : développer une offre de services pour l’enfance et la jeunesse

Les parents qui habitent Groslay sont confrontés à des difficultés pour trouver des personnes et des lieux pour prendre en charge leurs jeunes enfants. Par ailleurs, les ados sont en attente d’espaces de rencontre (au-delà des activités sportives et culturelles encadrées) et de soutien au développement de leurs projets.

Nous voulons renforcer les possibilités de prise en charge des jeunes enfants et aider les jeunes dans la réalisation de leurs projets, et vous proposons d’étudier ensemble les solutions suivantes :

  • Remettre en service le relais d’assistantes maternelles, en veillant à sa mise aux normes de sécurité,
  • Intégrer sur le site Internet de la Mairie une page dédiée aux modalités de prise en charge des enfants par les assistantes maternelles,
  • Créer un Point Information Jeunesse,
  • Favoriser l’implication des jeunes dans la vie de la commune (création d’associations, Conseil Municipal de la Jeunesse…),
  • Faire revivre la caisse des écoles et adapter le soutien aux projets pédagogiques des écoles.

Objectif n°4 : maintenir une ville paisible

La sécurité pour tous est également un droit. Il est légitime de se sentir en sécurité lors de ses déplacements dans la ville et d’être serein quant au respect de ses biens. Or, si Groslay n’est pas une ville où la délinquance est élevée par rapport à d’autres villes du département, des incivilités récurrentes et des délits sont toutefois commis et il convient d’y faire face.

Nous voulons préserver le caractère paisible de notre ville et vous proposons d’étudier ensemble les solutions suivantes :

  • Adapter les horaires de présence sur le terrain de la police municipale, notamment le soir,
  • Instituer des rondes aléatoires de la police municipale,
  • Créer une commission municipale en charge de la sécurité, intégrant des représentants des associations, des commerçants, de la police municipale et des élus de la commune.
     


     

    Groslay Terre d’Avenir – 28 eptembre 2019

Groslay, Terre d’Avenir pour la participation…

Elections municipales à Groslay -Groslay terre d'Avenir au travail

Samedi 5 octobre, plus de 40 Groslaysiens sont venus débattre du projet proposé par Groslay Terre d’Avenir pour les élections municipales de mars 2020. Trois ateliers ont été organisés afin de favoriser l’expression de chacun et ce fut une réussite. Dans une ambiance bienveillante, les échanges furent intenses et les idées et propositions n’ont pas manqué. Les débats ont confirmé la pertinence des objectifs que notre équipe a proposés. Ils ont également permis de dégager des thèmes prioritaires et de faire émerger des propositions complémentaires.

Ces groupes de travail sont désormais constitués sur les thèmes suivants : amélioration de notre cadre de vie, vivre au quotidien, s’épanouir à Groslay. Ils ont pour objectif de préciser et consolider, pour leur domaine, les solutions que notre liste s’engagera à mettre en œuvre à partir de 2020. Vous êtes invités à vous inscrire à l’un de ces groupes de travail pour être acteur de ce processus participatif qui constitue une des valeurs fondatrices de l’identité de Groslay Terre d’Avenir : contact@groslay-terre-davenir.fr

Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous le samedi 23 novembre, pour assister à la présentation publique des propositions élaborées par les groupes de travail et y mettre votre grain de sel.

Pour en savoir plus …..

Voici un certain nombre d’enseignements que nous retenons de cette première réunion publique organisée par Groslay Terre d’Avenir.

Participation et transparence

Plusieurs participants ont salué l’originalité de la démarche proposée, qui place les Groslaysiens au centre de la construction du programme municipal de Groslay Terre d’Avenir. Il apparaît nécessaire de proposer des modalités concrètes pour que cette participation soit une composante de chaque nouveau projet de la ville, au-delà d’une simple information des Groslaysiens.

Améliorer notre cadre de vie

Les échanges manifestent l’envie et la nécessité de reprendre la main sur le développement urbain de notre ville, dont on a le sentiment qu’il se fait de manière opportuniste, sans vision d’ensemble. Le grignotage des espaces naturels se fait doucement mais sûrement, alors que la périphérie de la ville est plus ou moins laissée à l’abandon. Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) a été cité comme un outil qui doit permettre d’élaborer collectivement cette vision d’ensemble en présentant le visage que nous souhaitons pour Groslay demain et en intégrant des exigences environnementales fortes.

Concernant la question de la circulation, la complémentarité entre les différents modes de circulation a été soulignée : voitures, vélos, piétons, fauteuils roulants et poussettes …., chacun doit pouvoir cohabiter. L’amélioration des cheminements piétonniers constitue une priorité, elle passe notamment par l’identification et la suppression d’éléments qui y font obstacle (poteaux divers, poubelles individuelles).

Vivre au quotidien

L’accès aux soins constitue une des principales préoccupations des participants aux débats. Les participants ont fait le constat qu’une partie de la population groslaysienne vieillit, alors que le nombre de médecins diminue et que les médecins restants sont tous saturés. La question fondamentale à laquelle nous devons répondre est la suivante : comment donner envie à des médecins de s’installer à Groslay dans un contexte national de pénurie de médecins ? La création d’une maison de santé apparaît comme une solution intéressante, mais le projet ne peut se limiter à la fourniture de locaux pour les professionnels de santé, comme l’a montré l’échec de l’équipe municipale actuelle. Il est urgent d’interroger des jeunes médecins pour identifier les services qu’une maison de santé groslaysienne doit proposer pour être réellement attractive. La prévention a également été citée comme un aspect de la santé qui doit être intégré à la politique municipale.

La possibilité de faire ses courses dans des commerces du centre-ville apparaît comme une attente forte et les fermetures récentes de commerces (boucherie, fleuriste) ont été mal vécues. L’étude de plusieurs pistes évoquées pour favoriser l’installation de nouveaux commerces devra être approfondie : diversification de l’accès aux commerces (internet, conciergerie, livraison mutualisée). Par ailleurs, des moyens de redynamisation du marché sont à définir.

La formulation de l’objectif “maintenir une ville paisible” a été particulièrement appréciée car elle permet d’avoir une approche qui dépasse la seule question de la sécurité des biens et des personnes. Les participants ont souligné l’importance d’engager une réflexion sur le respect des autres et de l’espace public : nuisances sonores diverses, stationnement anarchique, dépôts sauvages, vitesse excessive des voitures, etc. Ceci a conduit à des échanges sur la nécessité d’adapter les horaires de la police municipale.

S’épanouir à Groslay

Les participants ont partagé le constat que de nombreux jeunes étudient la musique hors de Groslay, à la fois pour élargir l’éventail des choix d’instruments, mais aussi pour des raisons financières, les inscriptions étant moins chères dans des communes voisines. La création d’une véritable école de musique sur Groslay apparaît donc tout à fait pertinente. Dans le domaine sportif, il serait également souhaitable de développer une offre d’activité sous forme de stages pendant les vacances scolaires.

Par ailleurs, plusieurs personnes ont souligné la nécessité de renforcer la communication relative aux activités culturelles et sportives, des manifestations ou projets restant insuffisamment valorisés dans Groslay mais aussi dans les villes des environs.