Samedi 7 mars: La culture ça se vit aussi au quotidien !

Chères Groslaysiennes, chers Groslaysiens,

Nous voici à la veille d’un scrutin qui désignera pour les 6 ans à venir, le conseil municipal de notre ville, mais aussi nos conseillers au sein de la communauté d’agglomération Plaine Vallée. Un choix décisif pour l’avenir de notre ville.

L’enjeu est de taille puisque nous pouvons exprimer par notre vote, notre volonté de renouveau pour Groslay, après 37 ans d’exercice du pouvoir par M. Boutier. 

Ce renouveau est aujourd’hui nécessaire. 

Nous avons besoin de nouvelles idées pour relever les défis auxquels notre ville est confrontée : attirer de nouveaux médecins, ouvrir des commerces en centre-ville, réduire les incivilités et l’insécurité, limiter l’urbanisation de la commune,…

Nous avons besoin d’une nouvelle équipe pour associer les Groslaysiens à la gestion de la commune en toute transparence.

Groslay Terre d’Avenir vous propose 

• Un programme permettant de relever ces défis. Il a été élaboré depuis octobre 2019 à travers un processus participatif associant largement les Groslaysiens : groupes de travail, réunions publiques et événements organisés dans la ville concernant le commerce (2 février), la mobilité (15 février), la réimplantation d’une activité agriculture (1er mars).

• Une équipe composée de femmes et d’hommes qui par leur diversité représentent notre ville. Des femmes et des hommes d’expérience, qui pour la plupart agissent au quotidien dans la commune. Une équipe qui n’est affiliée à aucun parti politique.

Nous vous attendons nombreux, samedi 7 mars :

Si notre liste et notre programme répondent à vos attentes, venez nous le dire. Nous avons besoin de votre soutien pour aborder la dernière ligne droite de la campagne municipale.

Si vous avez encore des questions ou des doutes, venez échanger avec nous. Vous nous permettrez ainsi de clarifier nos positions et d’améliorer nos propositions.

Les 15 et 22 mars, votez pour notre liste, et faites de Groslay une Terre d’Avenir.

François Jeffroy et la liste Groslay Terre d’Avenir

 

Groslay Terre d’Avenir pour la transparence

Elections municipale groslay transparence

Samedi 23 novembre s’est tenue notre seconde réunion publique consacrée à l’élaboration du programme de gestion municipale que la liste Groslay Terre d’Avenir présentera lors des élections municipales des 15 et 22 mars 2020.

En introduction, François Jeffroy a rappelé les objectifs retenus pour notre programme, à l’issue de notre première réunion publique du 5 octobre. Il a précisé que 3 groupes de travail ouverts à l’ensemble des Groslaysiens ont été mis en place et se sont réunis en octobre et novembre, afin de définir des propositions/solutions destinées à atteindre ces objectifs.

Les rapporteurs de chaque groupe de travail ont ensuite présenté les propositions élaborées sous forme de diaporamas. Après chaque présentation s’est instauré un débat pour les valider, les préciser ou les modifier. Pour faciliter les échanges, ces débats ont été organisés au sein de 4 groupes dont la taille a favorisé l’expression de chacun. Nous présentons ici les principales propositions qui ont été discutées.

Améliorer notre cadre de vie (exposé de Clotilde Rigault)

Ces dernières décennies, les espaces naturels de la ville ont été réduits par un mouvement lent mais continu de construction. Nous voulons maîtriser l’équilibre entre surfaces bâties et surfaces naturelles. Nous proposons de réimplanter une activité agricole sur le territoire de la commune, ce qui permettra :

  • de protéger la vocation agricole de certaines parcelles, quelques-unes ont d’ores et déjà été repérées,
  • de développer une production locale maraîchère, 
  • d’étudier un partenariat avec des structures d’insertion,
  • d’alimenter des circuits courts et locaux de distribution : cantine scolaire, marché, etc.

Vivre au quotidien (exposé de Paul Moussard et Bouchra Derkaoui)

Le nombre de médecins installés sur Groslay diminue de manière importante et de plus en plus de Groslaysiens n’ont plus de médecin référent et sont contraints d’aller consulter dans les communes voisines. Nous proposons de créer une maison de santé municipale qui permettra :

  • de proposer des loyers modérés et des aides logistiques mutualisées, permettant d’attirer de nouveaux médecins sur Groslay,
  • d’accueillir des médecins hospitaliers exerçant une partie de leur temps à Groslay, dans le cadre d’un partenariat ville/hôpital,
  • d’organiser des campagnes de prévention sur l’obésité, le diabète, l’AVC, etc.

S’épanouir à Groslay (exposé de Sandrine Caron)

L’offre de formation et de pratique musicale actuelle ne répond pas aux besoins des Groslaysiens, certains prennent des cours dans les communes voisines ou renoncent. Nous proposons l’ouverture d’une école municipale de musique qui permettra :

  • d’offrir une plus grande variété de formations instrumentales,
  • de rendre les tarifs plus accessibles (mise en place d’un quotient familial),
  • de mettre en place un éveil musical pour les plus petits (à partir de 4 ans) et favoriser les pratiques collectives,
  • de proposer une formation par cycles, avec évaluation des acquis,
  • d’entrer dans le réseau des conservatoires, en relation avec les ministères de la Culture et de l’Education Nationale (interventions en milieux scolaires).

En conclusion, François Jeffroy a annoncé qu’il conduirait la liste Groslay Terre d’Avenir aux élections municipales de mars prochain. Il a indiqué que les remarques faites lors de cette réunion seront prises en compte dans la finalisation du programme qui passera par une estimation budgétaire. Le programme et la liste complète des candidats vous seront présentés dans le courant du mois de janvier.

S’épanouir à Groslay – Mise à jour

piano

Lors de sa première réunion publique organisée le 5 octobre, les objectifs proposés par Groslay Terre d’Avenir pour son programme de gestion de la commune ont été présentés et mis en discussion, ce qui a permis de les valider.

Suite à cette réunion, 3 groupes de travail ouverts à tous les groslaysiens ont été constitués sur chaque domaine de notre projet : améliorer notre cadre de vie, vivre au quotidien, s’épanouir à Groslay. Ils se sont réunis régulièrement pour développer et approfondir les moyens et solutions permettant d’atteindre nos objectifs.

Groslay Terre d’Avenir vous présente ci-dessous des propositions sur le thème S’épanouir à Groslay, issues de ce travail. Celles-ci seront mises en discussion lors de notre seconde réunion publique du samedi 23 novembre, à 16h00 à la salle C de l’école Alphonse Daudet. A l’issue de l’examen critique de ces propositions, elles ont vocation à être intégrées dans notre programme.

Objectif n°1 : Enrichir l’offre culturelle et sportive

 > Créer une école de musique

Le constat est partagé que l’offre de formation et de pratique musicale actuelle ne répond pas aux besoins des Groslaysiens, certains prennent des cours dans les communes voisines ou renoncent.

C’est pourquoi nous proposons la création d’une école municipale de musique qui permettra :

  • d’offrir une plus grande variété de formations instrumentales,
  • de rendre les tarifs plus accessibles (mise en place d’un quotient familial),
  • de mettre en place un éveil musical pour les plus petits (à partir de 4 ans) et favoriser les pratiques collectives,
  • de proposer une formation par cycles, avec évaluation des acquis,
  • d’entrer dans le réseau des conservatoires, en relation avec les ministères de la Culture et de l’Education Nationale (interventions en milieux scolaires).
 > Mutualiser des activités avec les communes limitrophes

Afin d’élargir l’offre culturelle et sportive tout en gardant la maîtrise de son coût global, nous proposons d’établir des partenariats avec les communes limitrophes afin de mutualiser certaines activités.

Ceci nécessite :

  • un travail approfondi avec ces communes, qui sera développé à l’issue des élections avec les équipes nouvellement élues.
  • l’étude de la mise en place de moyens de transports (navette, solutions de covoiturage, etc.), afin de faciliter l’accès aux espaces sportifs intercommunaux. 
 > Autres pistes de réflexion

Nous proposons :

  • d’organiser des rencontres, stages ou expositions, avec des artistes et des sportifs, par exemple : ateliers pluridisciplinaires et expositions autour de la mémoire avec différents artistes, stages, sorties et rencontres autour des JO 2024,
  • de généraliser les stages multisports durant les vacances scolaires,
  • d’organiser des séances d’initiation au sport (Inisport), pour permettre aux plus jeunes de découvrir plusieurs disciplines. 

Objectif 2 : soutenir la vie associative

 > Créer une Maison des associations, de la culture et des rencontres

Un bâtiment devrait être construit à l’arrière du square Rosy Varte pour accueillir les associations de Groslay. Ce projet ne doit pas se limiter à une simple offre de salles d’activité et de réunion aux associations.

Nous proposons de construire un véritable projet de Maison des associations, de la culture et des rencontres en y implantant, sous la direction d’un animateur référent :

  • un bureau des associations apportant une aide administrative et logistiques pour la conception de projets,
  • un espace café-rencontre permettant d’accueillir des expositions et d’échanger,
  • un studio de répétition,
  • des salles de formation musicale,
  • des salles de réunion.
 > Développer la vie associative groslaysienne

Nous proposons de soutenir les initiatives associatives par :

  • La création d’une association Solidarité permettant le don de temps en échange d’une participation au financement du BAFA ou du permis de conduire,
  • L’embauche de jeunes en contrat de service civique pour des missions d’intérêt général,
  • Le développement de partenariats entre les associations et les services municipaux sur certaines initiatives, par exemple l’implantation de zones cultivées sur des espaces verts de la ville,
  • Un soutien financier et logistique renforcé pour l’organisation de la fête de la pivoine et de la fête de la pomme qui constituent 2 moments d’action inter-associations, marquants pour la vie de Groslay,
  • La nomination d’un référent « jeux olympiques 2024 » ayant pour objectif de faciliter les relations entre les associations Groslaysiennes et les manifestations organisées autour de l’événement. 

Objectif 3 : encourager les relations intergénérationnelles

 > Développer les services aux personnes

Il s’agit de développer et rendre plus accessibles un certain nombre de services destinés aux personnes isolées ou dépendantes, dans une perspective d’échange :

  • Mise en place d’un service d’aide aux démarches administratives, notamment sur Internet,
  • Soutien à la création d’une aide aux devoirs,
  • Mise en place d’une bourse d’échange de services (covoiturage, petites réparations, courses en centre-ville, etc.), en mettant en relation les Groslaysiens de tous âges.
 > Mener un projet pilote de partage de l’habitat entre des séniors et des jeunes

Certains Groslaysiens vivant seuls dans des logements surdimensionnés pour eux pourraient souhaiter accueillir des étudiants ou autres personnes. Pour ce faire, nous mènerons un projet pilote avec des premiers volontaires, en collaboration avec les associations Groslaysiennes.

 


Vous pouvez retrouver les propositions initiales (antérieures à la réunion publique d’octobre) sur ce lien

 

Groslay Terre d’Avenir – 20 novembre 2019

S’épanouir à Groslay

Au-delà du cadre de vie et de la vie quotidienne qui constituent les deux premiers domaines de notre projet municipal, nous considérons que l’art, la culture et le sport doivent également occuper une place centrale car ils sont essentiels à l’épanouissement de chacun, petits et grands.

L’art, la culture et le sport contribuent à la santé et à l’équilibre individuel, ils permettent de se découvrir, voire de se dépasser, se passionner. Ils proposent également des moments de rencontre favorisant le lien social, la découverte des autres.

Dans un monde où l’individualisme et le repli sur soi gagnent, nous vous proposons de relever le défi d’une ville qui participe à l’épanouissement de chaque Groslaysien. Nous vous proposons 3 objectifs pour relever ce défi.

Objectif n°1 : Enrichir l’offre culturelle et sportive

Il existe sur Groslay des activités sportives et culturelles proposées par différentes associations et par la Maison des Loisirs et de la Culture. Force est de constater que l’offre existante ne répond pas de manière satisfaisante aux attentes des Groslaysiens.

Nous voulons développer l’offre culturelle et sportive et vous proposons d’étudier ensemble les solutions suivantes :

  • Créer une école municipale de musique largement accessible,
  • Développer une organisation permettant de mutualiser certaines activités avec des communes voisines,
  • Organiser des rencontres, stages ou expositions avec des artistes ou des sportifs,
  • Mettre en place des stages multisports durant les vacances scolaires.


Objectif n°2 : Faciliter l’accès aux pratiques culturelles et sportives

La culture et le sport sont précieux au développement de chacun et les attentes sont nombreuses dans ces domaines. Actuellement, le coût d’inscription constitue un obstacle à l’inscription, particulièrement pour la pratique musicale, et plusieurs familles inscrivent leurs enfants dans des communes voisines où le « tarif extérieur » est inférieur aux tarifs pratiqués à Groslay pour les Groslaysiens.

Nous voulons rendre les pratiques sportives et artistiques accessibles au plus grand nombre par une tarification adaptée et vous proposons d’étudier ensemble les solutions suivantes :

  • Créer une participation financière de la commune aux inscriptions, versée sur la base du quotient familial,
  • Rechercher des subventions auprès du département, de la région et de partenariat avec des structures locales,
  • Soutenir les solutions de covoiturage et étudier la mise en place d’une navette, afin de faciliter l’accès aux espaces sportifs intercommunaux,
  • Créer un dispositif d’initiation au sport (Inisport), pour permettre aux plus jeunes de découvrir plusieurs disciplines.


 

Objectif n°3 : Encourager et soutenir la vie associative et les initiatives citoyennes

Le développement du sport, de la culture et des arts ne peut se faire sans l’implication des associations dans lesquelles nombre de groslaysiens s’investissent en offrant leur temps et leur énergie. Toutefois, nous considérons que le soutien aux associations est actuellement insuffisant et que leur soutien financier manque de règles claires et explicites. De même, la coopération et les échanges entre associations sont à renforcer.

Nous voulons redonner un véritable élan aux activités associatives Groslaysiennes et vous proposons d’étudier ensemble les solutions suivantes :

  • Créer une Maison de la culture, des associations et des rencontres,
  • Créer un pôle communal de soutien aux projets associatifs,
  • Favoriser les partenariats entre les associations et le développement de projets intergénérationnels,
  • Apporter un soutien logistique et financier contribuant à pérenniser les fêtes locales.


Enfin, les jeux olympiques 2024 peuvent offrir à Groslay de belles opportunités, compte tenu de la proximité de certaines épreuves. Nous proposons de créer une mission « JO 2024 ».

 

Groslay Terre d’Avenir – 28 septembre 2019

Groslay, Terre d’Avenir pour la participation…

Elections municipales à Groslay -Groslay terre d'Avenir au travail

Samedi 5 octobre, plus de 40 Groslaysiens sont venus débattre du projet proposé par Groslay Terre d’Avenir pour les élections municipales de mars 2020. Trois ateliers ont été organisés afin de favoriser l’expression de chacun et ce fut une réussite. Dans une ambiance bienveillante, les échanges furent intenses et les idées et propositions n’ont pas manqué. Les débats ont confirmé la pertinence des objectifs que notre équipe a proposés. Ils ont également permis de dégager des thèmes prioritaires et de faire émerger des propositions complémentaires.

Ces groupes de travail sont désormais constitués sur les thèmes suivants : amélioration de notre cadre de vie, vivre au quotidien, s’épanouir à Groslay. Ils ont pour objectif de préciser et consolider, pour leur domaine, les solutions que notre liste s’engagera à mettre en œuvre à partir de 2020. Vous êtes invités à vous inscrire à l’un de ces groupes de travail pour être acteur de ce processus participatif qui constitue une des valeurs fondatrices de l’identité de Groslay Terre d’Avenir : contact@groslay-terre-davenir.fr

Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous le samedi 23 novembre, pour assister à la présentation publique des propositions élaborées par les groupes de travail et y mettre votre grain de sel.

Pour en savoir plus …..

Voici un certain nombre d’enseignements que nous retenons de cette première réunion publique organisée par Groslay Terre d’Avenir.

Participation et transparence

Plusieurs participants ont salué l’originalité de la démarche proposée, qui place les Groslaysiens au centre de la construction du programme municipal de Groslay Terre d’Avenir. Il apparaît nécessaire de proposer des modalités concrètes pour que cette participation soit une composante de chaque nouveau projet de la ville, au-delà d’une simple information des Groslaysiens.

Améliorer notre cadre de vie

Les échanges manifestent l’envie et la nécessité de reprendre la main sur le développement urbain de notre ville, dont on a le sentiment qu’il se fait de manière opportuniste, sans vision d’ensemble. Le grignotage des espaces naturels se fait doucement mais sûrement, alors que la périphérie de la ville est plus ou moins laissée à l’abandon. Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) a été cité comme un outil qui doit permettre d’élaborer collectivement cette vision d’ensemble en présentant le visage que nous souhaitons pour Groslay demain et en intégrant des exigences environnementales fortes.

Concernant la question de la circulation, la complémentarité entre les différents modes de circulation a été soulignée : voitures, vélos, piétons, fauteuils roulants et poussettes …., chacun doit pouvoir cohabiter. L’amélioration des cheminements piétonniers constitue une priorité, elle passe notamment par l’identification et la suppression d’éléments qui y font obstacle (poteaux divers, poubelles individuelles).

Vivre au quotidien

L’accès aux soins constitue une des principales préoccupations des participants aux débats. Les participants ont fait le constat qu’une partie de la population groslaysienne vieillit, alors que le nombre de médecins diminue et que les médecins restants sont tous saturés. La question fondamentale à laquelle nous devons répondre est la suivante : comment donner envie à des médecins de s’installer à Groslay dans un contexte national de pénurie de médecins ? La création d’une maison de santé apparaît comme une solution intéressante, mais le projet ne peut se limiter à la fourniture de locaux pour les professionnels de santé, comme l’a montré l’échec de l’équipe municipale actuelle. Il est urgent d’interroger des jeunes médecins pour identifier les services qu’une maison de santé groslaysienne doit proposer pour être réellement attractive. La prévention a également été citée comme un aspect de la santé qui doit être intégré à la politique municipale.

La possibilité de faire ses courses dans des commerces du centre-ville apparaît comme une attente forte et les fermetures récentes de commerces (boucherie, fleuriste) ont été mal vécues. L’étude de plusieurs pistes évoquées pour favoriser l’installation de nouveaux commerces devra être approfondie : diversification de l’accès aux commerces (internet, conciergerie, livraison mutualisée). Par ailleurs, des moyens de redynamisation du marché sont à définir.

La formulation de l’objectif “maintenir une ville paisible” a été particulièrement appréciée car elle permet d’avoir une approche qui dépasse la seule question de la sécurité des biens et des personnes. Les participants ont souligné l’importance d’engager une réflexion sur le respect des autres et de l’espace public : nuisances sonores diverses, stationnement anarchique, dépôts sauvages, vitesse excessive des voitures, etc. Ceci a conduit à des échanges sur la nécessité d’adapter les horaires de la police municipale.

S’épanouir à Groslay

Les participants ont partagé le constat que de nombreux jeunes étudient la musique hors de Groslay, à la fois pour élargir l’éventail des choix d’instruments, mais aussi pour des raisons financières, les inscriptions étant moins chères dans des communes voisines. La création d’une véritable école de musique sur Groslay apparaît donc tout à fait pertinente. Dans le domaine sportif, il serait également souhaitable de développer une offre d’activité sous forme de stages pendant les vacances scolaires.

Par ailleurs, plusieurs personnes ont souligné la nécessité de renforcer la communication relative aux activités culturelles et sportives, des manifestations ou projets restant insuffisamment valorisés dans Groslay mais aussi dans les villes des environs.