Cadre de vie

Dans un monde marqué par le réchauffement climatique et l’épuisement des ressources naturelles, nous prenons 5 engagements pour préserver les espaces naturels de notre commune et réduire son impact environnemental.

Engagement n°1 : Maîtriser l’urbanisation de Groslay

Ces dernières décennies, les espaces naturels de la ville ont été réduits par un mouvement lent mais continu de construction de maisons individuelles et de surfaces commerciales. Nous élaborerons un projet visant à conserver les espaces naturels restants, notamment en réimplantant une activité agricole.

Doter Groslay d’un vrai Plan Local d’Urbanismeplu

Les Groslaysiens seront impliqués dans la mise à jour de ce plan qui intégrera des exigences visant à :

  • maîtriser l’étalement urbain pour préserver l’identité rurale de Groslay,
  • maîtriser l’imperméabilisation des sols, végétaliser l’espace urbain pour lutter contre l’effet « îlot de chaleur » et améliorer la qualité de l’air,
  • harmoniser le cœur de ville sur le plan architectural.

Nous solliciterons l’appui de différents organismes disposant de compétences en matière d’urbanisme : ANAH (agence nationale de l’habitat), ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), ADIL (agence départementale pour l’information sur le logement), CAUE (conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement), etc.

Réimplanter une activité agricole sur le territoire de la communearboriculture

Ce projet est ambitieux, mais il est nécessaire compte tenu de l’urgence écologique. Nous mettrons en œuvre la démarche suivante :

  • Identifier les terres susceptibles d’accueillir une activité agricole : quelques parcelles ont d’ores et déjà été repérées,
  • Déterminer les types de production possibles : maraîchage, arboriculture, élevage, etc.
  • Etudier un partenariat avec des structures d’insertion locales,
  • Définir les circuits courts et locaux de distribution des productions : cantine scolaire, marché, etc.

 

Engagement n°2 : Développer des formes de circulation moins polluantes

La voiture est encore largement utilisée pour des trajets à l’intérieur de Groslay, alors que notre commune est de taille limitée. Nous faciliterons les déplacements à pieds et à vélo, moyens de transport non polluants, silencieux, économiques et bénéfiques pour le bien-être de tous.

vélo
Améliorer les circulations piétonnes :
  • Elargir certains trottoirs et supprimer ou déplacer des obstacles (poteaux, poubelles, mobilier urbain).
  • Etendre la limitation de vitesse 30 km/h à l’ensemble de la rue du Général Leclerc,
  • Protéger les circulations piétonnières contre le stationnement sauvage,
  • Entretenir les sentiers, mettre en place un fléchage (Butte Pinson, forêt de Montmorency, bois de Groslay, etc.).
Favoriser les déplacements à vélo
  • Expérimenter des pistes cyclables éphémères et réfléchir en parallèle à une cartographie envisageable à moyen terme,
  • Equiper les bâtiments communaux en stationnement vélos sécurisés.

Engagement n°3 : Optimiser la gestion des ressources

Une partie de l’habitat Groslaysien est ancienne et n’est pas correctement isolée. Nous apporterons notre soutien aux travaux permettant de réduire la dépense d’énergie en hiver (chauffage) mais aussi en été en évitant le recours à la climatisation.

  • Mettre à disposition des Groslaysiens un diagnostic thermique réalisé par thermographie aérienne,
  • Mettre en place un « espace info énergie » capable d’orienter les Groslaysiens vers les organismes compétents, tant sur le plan technique (isolation, végétalisation des bâtiments, etc.) que financier.
  • Récupérer l’eau de pluie sur les bâtiments communaux et l’utiliser pour l’arrosage des parcs et jardins, planter des variétés économes en eau.
  • Soutenir les initiatives associatives et citoyennes visant à végétaliser l’espace public.

Engagement n°4 : Réduire notre production de déchets

La commune aura un comportement exemplaire en appliquant autant que possible le principe « le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas », notamment pour les végétaux et les plastiques.

  • Favoriser la pratique individuelle et collective du compostage,
  • Inclure dans les achats de la commune des clauses visant la réduction des déchets, notamment l’exclusion des plastiques à usage unique,
  • Intégrer des conditions pour réduire l’usage de matériel jetable lors des événements subventionnés par la mairie et soutenir des solutions alternatives.

Engagement n°5 : Préserver notre environnement

Un certain nombre de grands projets d’aménagement peuvent avoir un impact sur notre qualité de vie (nuisances sonores, pollutions de l’air, réduction des espaces naturels). Nous défendrons la qualité de notre cadre de vie.Groslay s'oppose au T4

  • Défendre les intérêts des groslaysiens face à la construction du terminal T4 de l’aéroport de Roissy et les informer des nuisances associées qui seraient décuplées,
  • Exprimer notre opposition à la construction de l’avenue du Parisis (ex BIP) auprès de Plaine Vallée et du conseil départemental et proposer un projet alternatif pour les terrains réservés sur notre ville.

Vous pouvez retrouver les propositions initiales (antérieures à la réunion publique d’octobre) sur ce lien

Groslay Terre d’Avenir – 22 novembre 2019